Lac de Guerlédan - Canal de Nantes à Brest

Vaste étendue d’eau de plus de 300 hectares retenue par un barrage hydroélectrique, le lac de Guerlédan s’étire entre Mûr-de-Bretagne et l’abbaye cistercienne de Bon Repos. C’est le plus grand lac artificiel de Bretagne et avec ses massifs boisés environnants aux paysages d’allure scandinave, il est le paradis des amateurs d’activités de pleine nature ! Activités nautiques en tout genre, randonnée sous toutes ses formes, trail, croisières, patrimoine de renom, …, vous avez l’embarra du choix !

Un barrage – Une vallée engloutie

Après sept années de travaux (1923-1930), le barrage de Guerlédan devient le 1er barrage de type poids-béton construit en France. D’une hauteur de 45 mètres et d’une longueur totale de 208 mètres, une véritable prouesse technique à son époque, il permet de constituer un lac d’une superficie de 304 hectares, 12 km de long, 40 m de profondeur au plus bas, 51 millions m3 d’eau… La création du barrage entraîne l’immersion de 17 écluses ainsi que les maisons éclusières et les carrières d’ardoises nombreuses dans la vallée et coupe désormais le canal de Nantes à Brest en deux. En 2015, entre mai et novembre, à l’occasion du dernier assec du lac, Guerlédan a révélé à nouveau sa face cachée et mystérieuse, ses paysages lunaires éphémères et atypiques …

Les immanquables du lac de Guerlédan

L’extrémité Ouest du lac est gardée par l'abbaye cistercienne de Bon-Repos ! Fondée en 1184, elle connaît la prospérité avant de tomber lentement en ruine. Patiemment restaurée depuis plus de 25 ans, sa fière silhouette trônant sur les bords du Blavet et ceinturée par la forêt de Quénécan, doit son existence à la Vierge qui demanda à Alain III de Rohan de l’élever en ce lieu. A proximité de l’abbaye, l’ancien village sidérurgique des Forges des Salles témoigne du florissant passé industriel breton aux 18ème et 19ème siècles en centre Bretagne.

Pour les amateurs de nature, le lac côté sauvage, c’est assurément à Trégnanton qu’il se dissimule. Coloré de jaune par la lande et l‘ajonc, bleuté par les eaux profondes du lac et le schiste ardoisier, qualifié « d'or bleu » au 19ème siècle, perpétuellement verdoyant avec les pins accrochés aux pentes  rocailleuses, le lac de Guerlédan est ici, sans conteste, grandeur nature.

Rive Sud, Sordan présente une crique discrètement lovée dans la forêt de Quénécan et protégée par la butte de Malvran.

Rive Nord, et toujours ensoleillée, les adeptes d’activités nautiques se complairont à Beau Rivage, la « station balnéaire » du lac, baignée d'une mer d'eau douce. Exhibant avec fierté la plus grande plage de Guerlédan le ski nautique, bouée tractée sont ici rois.

L’Est, le lac est ceinturé par les anses de Landroannec et de Guerlédan où les plages et les activités de loisirs sont légion. Elles offrent de beaux panoramas sur le barrage de Guerlédan, coté immergé, et les éperons schisteux plongeant dans le lac.

Faire le grand tour du lac de Guerlédan à pied ou en trail

Silhouettes de chevreuils, tambourinements du pic noir, bruyères et myrtilles, crêtes schisteuses escarpées ou ambiances feutrées en sous-bois, vues imprenables sur le lac ou plongées dans l'intimité fascinante du royaume des arbres, anciennes traces d'activités d'ardoisiers et de charbonniers, … tous les éléments de la nature se sont réunis à Guerlédan pour offrir, à chaque pas, un grand numéro de charme, plein de surprises. C’est aussi rencontrer un patrimoine d’exception avec l’abbaye de Bon-Repos, le barrage de Guerlédan, le canal de Nantes à Brest, les forges des salles, les allées couvertes de Liscuis, …

Canal de Nantes à Brest   

Le canal, de Nantes à Brest, c’est un défi que les ingénieurs des ponts et chaussées, sous Napoléon 1er, ont relevé pour relier Nantes à Brest par une voie d’eau longue de 364 km, ponctuée de 237 écluses. Réalisé entre 1803 et 1858, il utilise pas moins de 8 cours d’eau reliés par des portions artificielles creusées à mains d’homme !

Entravé par le barrage de Guerlédan depuis 1930, le canal est rompu, englouti par les eaux du lac de Guerlédan. Un projet de créer un ascenseur à bateaux est à l’étude pour relier à nouveau Nantes et Brest !

Son chemin de halage est aujourd’hui un tronçon de la plus longue véloroute - voie verte de France, 1 200 kilomètres, la vélodyssée.

02 96 28 51 41 – Lac de Guerlédan