Patrimoine de caractère

Châteaux, manoirs, maisons de « toileux », moulins, … parsèment les collines et vallées de Bretagne centre. Bon nombre sont des propriétés privées que l’on peut apercevoir ici ou là en se laissant guidé par les petites routes champêtres. Toutefois, certains sites emblématiques se laissent aisément approcher pour découvrir toute leur singularité…

Langast – Le Quillio – Saint-Thélo

Ces trois communes détiennent le label de "Communes du patrimoine rural de Bretagne". Ces petits villages au charme discret, présente un concentré d’habitats, d’édifices préservés. Les bourgs du Quillio et de Saint-Thélo ont conservé toute la singularité patrimoniale héritée de l’ère prospère des 16 - 17 - 18ème siècles des toiles "Bretagne".

Château de Corlay – Corlay

Situé à flanc de colline, il ne reste aujourd‘hui que trois des cinq tours construites ainsi que le portail de château fort de Corlay datant du 15ème siècle. L’histoire du château fort de Corlay commence à la fin du 12ème siècle lorsque le Duc de Bretagne lègue ses acquisitions à sa fille, Constance, qui devient alors Dame de Mûr et de Corlay. Elle épouse Alain III, vicomte de Rohan. Le couple s’investit dans la construction de l’Abbaye de Bon-Repos et du château de Corlay. Ainsi, c’est vers 1195 que débute la construction du château-fort.

Château des Rohan - La Chèze

Fondée à la fin du 12ème siècle par les Vicomtes de Porhoët pour verrouiller la vallée du Lié, le château devient au 19ème siècle l’une des principales résidences des Ducs de Rohan. A la fin du Moyen-Âge, il constitue même l’un des hauts lieux du pouvoir politique breton. Aujourd’hui, du château médiéval, ne subsistent qu’une partie des remparts et une tour octogonale de plus de 20 mètres de haut surplombant le Lié. Le site est également le théâtre de nombreuses manifestations notamment le festival "Blues au château" en été.

Moulin de Guette-es-lièvres – Plouguenast-Langast

Le moulin de Guette-es-Lièvres est niché dans la vallée du Lié où serpente une rivière éponyme. Bien qu’ayant cessé de fonctionner en 1965, sa roue à aubes et les stages de fabrication de pain à l’ancienne contribuent toujours aujourd’hui à lui donner vie. La force motrice importante du Lié permettait au moulin du Guette-Es-Lièvres d’actionner deux paires de meules qui pouvaient travailler de concert. Généralement, la première écrasait le blé et le sarrasin (blé noir) pour l’alimentation humaine. La deuxième paire, était réservée pour le broyage de l’orge et de l’avoine.

Site et moulin de "La Roche au cerf" - La Motte - Plessala - Langast

Le moulin de la roche au cerf datant d’avant la Révolution, a été entièrement rénové par des détenus en fin de peine. Il a ainsi retrouvé ses deux roues d’antan qui servaient à moudre le blé, l’orge, l’avoine et le sarrasin, ainsi qu'une paire de meules en état de fonctionnement.

Ici, à la lisière de la forêt de Loudéac, le Lié serpente dans le bocage. Le gué de pierres, jeté dans le courant, permet presque par tous les temps, de voguer d'une berge à l'autre. Ce rustique passage fait preuve d'une âpre résistance au cours d'eau. En effet, depuis le Moyen Age, il fait fi de ses humeurs ! La quiétude matinale du lieu invite nombre de cerfs des alentours à étancher leur soif à cette rivière. La dénomination du site trouve ainsi toute son explication.

Maisons de négociants de toiles "Bretagnes" - Allineuc – Le Quillio – Saint-Hervé - Saint-Thélo – Uzel

Le magnifique patrimoine architectural bâti présent sur Le pays d’Uzel est la trace de l’épopée artisanale et commerciale du centre Bretagne du XVIIème – XVIIème - XVIIIème siècles de la manufacture des toiles "Bretagnes". En effet, de magnifiques et imposantes maisons de marchands et de négociants de toiles à l’architecture si caractéristique et unique, se dévoilent dans les villages et la campagne de cette contrée.